Que faire face à l'urgence ?

Nous pouvons tous être amenés un jour à rencontrer une situation d'urgence pour laquelle un geste peut sauver une vie. En tant que citoyen, venir en aide à une personne en danger est un devoir. Ces quelques conseils permettront à chacun d'entre nous de réagir devant un danger immédiat.

Compression

15.jpg

Position latérale de sécurité

Manoeuvre de Heimlich

Insufflation

ALERTER

Savoir donner l'alerte devant un accident menaçant l'intégrité de la personne est essentiel. Composez pour cela le numéro d'urgence : le 15. Il convient d'indiquer :
Le
lieu de l'accident (adresse, atelier, étage...).
  
La
nature de l'accident (chute de hauteur, chariot
renversé...)
  
Le
nombre des victimes.
  
L'état
de la (des) victime(s).
  

SECOURIR UN ARRET CARDIORESPIRATOIRE :

Si la victime ne répond pas et ne respire pas, vérifiez son pouls. Si celui-ci ne bat pas, il faut débuter une réanimation d'urgence

- Pratiquez 2 insufflations (bouche à bouche, bouche à nez, bouche à bouche et nez). Le volume de chaque insufflation doit être suffisant pour que le sauveteur voit la poitrine de la victime se soulever ou s'abaisser après l'insufflation.

- Réalisez 15 compressions sur la moitié inférieure du sternum.

Déterminez la zone d'appui de la façon suivante :
- repérez, de l'extrémité du majeur, le creux situé en haut du sternum à la base du cou,
- repérez, du majeur de l'autre main, le creux où les c o tes se rejoignent (en bas du sternum)
- déterminez le milieu du sternum.
Placez le talon d'une main juste en dessous du milieu repéré (c'est-à-dire sur le haut de la moitié inférieure du sternum). Cet appui doit se faire sur la ligne médiane, jamais sur les cotes.
Placez l'autre main au-dessus de la première, en entrecroisant les doigts des deux mains. On peut aussi placer la seconde main à plat sur la première, mais en veillant à bien relever les doigts sans les laisser au contact du thorax.
Poussez vos mains rapidement vers le bas, les bras bien tendus, les coudes bloqués (vos mains doivent descendre de 4 à 5 centimètres), puis laissez-les remonter.

PRATIQUER LA POSITION LATERALE DE SECURITE

En cas de victime inconsciente mais respirant normalement, le danger immédiat est celui de l'étouffement par chute de la langue vers l'arrière. En attendant les secours, placez la personne en position latérale de sécurité (PLS)

SECOURIR UN ETOUFFEMENT

Donnez 5 claques vigoureuses dans le dos. Si inefficace : 5 compressions abdominales selon la manœuvre de Heimlich :

· Placez un de vos poings fermé (paume orientée vers le sol) dans le creux de son estomac (au dessus du nombril et sous le triangle formé par les côtes).

· Saisissez votre poing avec votre autre main. Enfoncez le poing d'un coup sec, vers vous et vers le haut.

Chez l'enfant :

- Placez l'enfant à plat ventre sur votre avant-bras, le visage dirigé vers le sol.

- Donner 5 claques entre les omoplates. Si inefficace : 5 compressions thoraciques

SECOURIR UNE BRULURE

Si la brûlure est d'origine thermique :

· Arrosez immédiatement la brûlure a l'eau froide pendant 10 minutes.

· Si cela n'est pas possible, couvrez la brûlure d'une serviette ou d'un drap propre imbibé d'eau froide.

· Pendant l'arrosage, retirez les vêtements autours de la zone touchée, à l'exception de ceux qui adhérent à la peau (éventuellement bagues, bracelets, montre, chaussures du membre brûler).

· Allongez la victime sur une zone non brûlée ou installez-la en position demi assise.

Si la brûlure est d'origine chimique :

· Arrosez immédiatement la brûlure a l'eau froide pendant 10 minutes pour éliminer le produit.

· Pendant l'arrosage, retirez les vêtements.

· Allongez la victime sur une zone non brûlée ou installez-la en position demi assise.

Si la brûlure es d'origine électrique :

· Ces brûlures imposent l'hospitalisation de la victime, car quelle que soit la surface apparemment touchée (souvent minuscule), elles sont en général suivies de graves nécroses internes.

· Si la victime est consciente amenez la immédiatement au centre de soin le plus proche.

· Dans le cas contraire ou avec un courant à haute tension alertez ou faites alerter les secours.

SECOURIR UNE FRACTURE

· Évitez toute manipulation intempestive.

· Respectez la position prise par la victime.

· Si nécessaire, maintenir la tête ou caler le membre blessé avec une couverture.

· Couvrir la victime sauf la partie blessée.

· Réconforter la victime.

· Surveiller la victime.

Face à une situation d'urgence, le point primordial est de savoir garder son calme et prévenir les secours. Les mesures de sauvetages sont à maîtriser. Des formations sont proposées pour vous initier aux premiers secours sous l'égide de la croix rouge française. N'hésitez pas à vous renseigner .